Alki mobilier designAvec un savoir-faire artisanal, la société basque Alki fabrique des meubles en bois depuis 30 ans. L’arrivée du designer Jean-Louis Iratzoki a donné une nouvelle impulsion à la marque grâce à des collections contemporaines. Alki commence à être connue et reconnue en France et à l’étranger. Récit d’une belle histoire…

« Ce dont je suis le plus fier ? Etre toujours là après 30 ans, avec la même envie de bien faire » répond Peio Uhalde, le pdg d’Alki, coopérative basque, située à Itsasu, près de Biarritz. La belle aventure d’Alki, qui signifie siège en basque, a démarré en 1982. Un groupe de 5 personnes, viscéralement attachées à leur région, décident de créer une entreprise militante. « Pour rester au pays, il a fallu se prendre en charge car ici il y avait peu d’industrie. Et pour travailler, nous devions partir ailleurs » se souvient très bien Peio Uhalde. C’est ainsi qu’avec ses amis, ils créent une Scop, société coopérative ouvrière de production. Le principe ? Chaque salarié est actionnaire. Tout le monde partage les fruits et les efforts du travail. L’ambiance est familiale. Le respect et la transparence font partie de la philosophie d’une Scop, bien loin de l’esprit d’une multinationale.

Tabourets design Alki

Changement de cap radical
Pendant une vingtaine d’années, Alki qui a employé jusqu’à 30 personnes crée des meubles en bois de style régional campagnard. Mais l’entreprise est frappée de plein fouet par la concurrence dès le début des années 2000. Il faut alors réagir ou délocaliser, mais cela va à l’encontre de la philosophie de la coopérative. « On a changé de cap de manière radicale. C’est comme si on montait une nouvelle entreprise » poursuit le pdg dont la rencontre avec le designer basque, Jean-Louis Iratzoki est déterminante. Suite à une réflexion sur la stratégie globale, les salariés décident de dire adieu aux meubles rustiques pour proposer des meubles contemporains, résolument dans l’air du temps. En 2007, le designer -Basque lui aussi- intègre l’équipe. Il deviendra également directeur artistique de la marque. La société fait appel à d’autres designers comme Samuel Accoceberry pour lancer des collections.
Leur nouvelle clientèle, plus citadine et moderne, à la recherche de nouveautés est immédiatement séduite par les tables, les chaises, les mange debout, aux lignes épurées, sobres et raffinées. L’utilisation de matières naturelles comme le bois de chêne français, le feutre et la laine contribue à donner une image citoyenne et respectueuse de l’environnement. Reste encore à se faire connaître.

Meubles design Alki

50 % à l’export dans 3 ans
La société fait parler d’elle lors de salons professionnels de la décoration comme à Maison & Objet à Paris. Cette année, pour la première fois, Alki participera au salon international du meuble à Milan en avril. L’objectif ? Conquérir les marchés internationaux. L’exportation représente 17% des ventes. Le but est de passer à 50% d’ici trois ans.

Atelier design mobilier bois Alki
En septembre prochain, la société participera à l’exposition « Transmissions » à l’Hôtel de ville de Paris à côté d’une trentaine d’entreprises françaises ayant évolué en mettant leur savoir-faire traditionnel au service du contemporain par le biais du design. Les meubles Alki apparaîtront aux côtés de grands noms comme Baccarat, Laguiole, les pianos Pleyel, Christofle… L’exposition partira ensuite dans plusieurs capitales européennes. « C’est une grande reconnaissance pour nous et cela va nous permettre d’asseoir la marque » annonce fièrement Peio Uhalde.

Atelier meubles design Alki
Aujourd’hui, Alki se porte bien et semble avoir le vent en poupe. Les capacités de production vont augmenter progressivement car il est impératif pour les salariés de maîtriser leur production et de continuer de proposer des produits à la qualité irréprochable. La marque compte 8 collections qui racontent toute une belle histoire.
Depuis fin 2011, des meubles outdoor ont vu le jour, fabriqués en réseau avec d’autres entreprises locales situées à moins de 60 km d’Alki. Les meubles sont vendus dans plusieurs boutiques parisiennes, mais aussi en région Rhône-Alpes.

Le site : www.alki.fr

 

Tags: