Spa Hôtel Le Faucigny Chamonix Mont BlancEst-ce parce qu’elle-même voyage beaucoup ? Est-ce parce qu’elle aime bouger et voir du pays ? Leslie Gauthier s’est fait une spécialité de revisiter les hôtels. Lorsqu’elle se lance, elle garde en tête son envie de « poétiser un temps de passage ». Rencontre avec l’architecte d’intérieur de l’hôtel 3 étoiles le Faucigny, à Chamonix.

Elle aime les pépites qu’on découvre au coin d’une rue. La notion d’hôtel, comme un petit chez-soi qu’on débusque dans le monde. « J’aime les beaux palaces, bien entendu », sourit la trentenaire, « mais j’aime surtout le petit lieu inattendu qui recèle d’idées un peu surprenantes, la bonne surprise qu’on déniche dans une ruelle. »

C’est au détour d’une ruelle majeure qu’on découvre le Faucigny : dans un recoin à l’abri du passage, juste derrière la Maison de la Compagnie des Guides. On ne peut rêver mieux en centre-ville de Chamonix ! C’est Romain Trollet, le gérant de ce trois étoiles, qui a choisi Leslie Gauthier pour mener la rénovation complète et l’extension des lieux. « Réhabilitation des zones existantes, création d’un spa et de huit chambres, pour une surface totale de 1200 m², le projet était attrayant », résume l’ancienne collaboratrice de l’agence parisienne Ecart.

Hôtel Le Faucigny Chamonix

« En montagne, nous avons l’habitude de devoir tirer partie de petits espaces et c’est, tout simplement, ce que nous devions faire pour rentabiliser l’affaire, explique Romain Trollet. Nous voulions tirer profit de l’appartement des anciens propriétaires : les 103 m2 sous les toits ont été transformés en quatre chambres au charme fou avec leur baignoire en alcôve. Des locaux techniques en rez-de-jardin ont été apprivoisés pour devenir un spa et trois suites magnifiques (une chambre et deux suites) qui jouiront cet été d’un espace vert privé. »

Chamonix Mont Blanc Hôtel de charme

Le fil rouge de la collaboration entre les jeunes trentenaires était clair : faire du lieu un espace au standing digne d’un hôtel 3 étoiles mais dont l’ambiance se rapproche de la grande maison d’hôtes. « Dans ces lieux pensés pour leur côté participatif, Maria Alcaraz, la directrice, a insufflé l’esprit qu’il fallait, avec son équipe parfaite ! », se réjouit Romain Trollet, ancien directeur général du groupe Temmos.

Chambre hôtel Le Faucigny Chamonix

Dès ce premier hiver, les clients se sont appropriés les lieux au point de descendre en chaussettes dans le salon. Il faut dire que l’espace cheminée – petit-déjeuner est particulièrement réussi. Le design scandinave s’y taille la part du lion, avec ces meubles venus du Nord que Leslie affectionne tant (« Ils sont intemporels, fonctionnent toujours à la perfection »). « Preuve que les gens se sentent bien dans le décor : ils passent beaucoup de temps avec l’équipe, en bas, certains s’amusant à laisser de petits mots à la craie sur les colonnes de fonte », s’amuse la pétillante directrice, Maria.

Hôtel Spa Le Faucigny Chamonix Mont Blanc

Ce sont Leslie et Romain qui ont eu l’idée de tirer partie de ce qu’ils auraient pu percevoir comme des « verrues », ces piliers structurels noirs, plantés en plein milieu. Si le cadre « fonctionne », c’est que Leslie a veillé à chaque détail avec la même minutie. Son client a été le premier à s’en satisfaire : « Quand on entre dans les hôtels des Aiglons ou du Morgane (Hôtels du groupe Temmos, réalisés par Leslie en collaboration avec l’agence Ecart), on en perçoit tout de suite le style, c’est très beau, mais c’est « assez tenu » et partout, le même espace est décliné. Au Faucigny, elle a travaillé différemment : chaque zone a son caractère, son univers clairement distinct, sa singularité. Leslie a approfondi chaque espace, l’émerveillement est partout. »

Chambre hôtel Le Faucigny Chamonix Mont Blanc

Pas de « facilité », donc, dans la démarche créative et aucun relâchement dans le soin apporté aux finitions. « J’ai choisi des tuiles de laine de chez Arpin pour les murs de l’entrée et les abats-jour en drap de laine gris gansées rouge ont été réalisés à la main par Olivia Schreck (www.light-delight.com). » Partout où l’œil se pose, il est ainsi charmé.

« C’est vrai, je pense que nous avons fait du bon travail ensemble, mais nous n’allons pas nous arrêter là : le ski-room va être entièrement repris, avec du papier peint à motif de grosse laine épaisse et de jolis bancs, le patio va également être complètement remanié. » Le gérant est clair : « Chaque espace doit être particulier ».

Chaque moment de la journée doit être un bel instant, à l’image de cette collaboration parfaite entre un client et son architecte. Collaboration qui devrait se prolonger par d’autres réalisations montagnardes mais, chut ! Pour l’instant, elles ne sont encore que des projets. Des rêves de sommets.

Texte : Myriam Cornu

 

Tags: