Stéphane THEBAUT (présentateur)

Stéphane THEBAUT (présentateur)


Stéphane Thébaut, le très populaire journaliste du célèbre magazine télé La Maison France 5, a décidé, il y a quelques années, de quitter Paris pour s’installer entre lac et montagnes. Il est littéralement tombé amoureux de la région et profites chaque jour de cette situation privilégiée.

Où se situe votre montagne ?
Les Aravis. Plus précisément La Clusaz. J’aime cette station pour son architecture, son environnement et la qualité du ski qu’on peut y pratiquer.

Comment vivez-vous la montagne ?
A 200% ! Installé depuis bientôt 10 ans sur Annecy, je profite à 200% de ce cadre exceptionnel. C’est un véritable terrain de jeu, on peut goûter à tout : aux joies du ski grâce à la montagne environnante comme aux plaisirs des sports nautiques dans ce climat balnéaire.

Si la montagne était à croquer, quel goût aurait-elle ?
Tous les goûts sont dans la nature, il y a des becs salés comme des becs sucrés… Pour ma part je ne choisis pas, j’aime le repas complet. Pour moi la montagne aurait alors le goût de mon plat préféré.

Quels styles décoratifs aimez-vous retrouver dans les hôtels de montagne ?
La décoration trop contemporaine, froide et aseptisée dans ce milieu là ça m’ennuie. Je veux sentir que je suis à la montagne, sentir l’âme des lieux. La montagne c’est une nature quand même sauvage, authentique et avec du caractère. Dans les hôtels, je souhaite donc retrouver du bois, des gros lainages, une ambiance confortable et douillette.

Votre plus beau souvenir de montagne ?
L’ascension du Mont-Blanc. Dans le cadre de mon service militaire dans le 27ème bataillon des Chasseurs Alpins, j’ai eu la chance de me retrouver sur le toit de l’Europe, c’est un souvenir qu’on oublie pas !

Votre meilleur souvenir gourmand ?
Je suis plutôt attaché aux plats de Grands-Mères. Je passe d’excellents moments chez les copains devant une bonne raclette ou une bonne fondue traditionnelle. Je vous recommande « Le Vieux Chalet » à  La Clusaz pour manger dans une ambiance chaleureuse et un cadre authentique.
Sinon, en terme d’expérience dans un parfait restaurant gastronomique étoilé, je garde en mémoire « La Bouitte » du côté de Saint-Martin-de-Belleville. Je suis allée de surprise en surprise tout au long de la dégustation.

Quelle recette vous évoque le plus la montagne ?
Les plats à base de fromages. Tout simplement !

Votre plus belle rencontre en montagne ?
A travers mon métier, j’ai pu rencontrer énormément de gens : Candide Thovex, Edgar Grospiron, Christine Janin… ce sont des mythes !  Forcément ce sont de belles rencontres mais toutes les personnes qui ont un parcours associé à la montagne sont intéressantes et notoires : les bergers, les agriculteurs etc.

Si vous deviez convaincre quelqu’un de venir en montagne, que lui diriez-vous ?
Surtout ne rien lui dire ! Déjà que les places sont chères, il y aurait trop de monde. Qu’ils restent où ils sont qu’on puisse continuer d’en profiter ! (rires). Je pense que ce n’est pas nécessaire de les convaincre par les mots, il faut les faire venir. C’est un endroit magique, les images à elles seules suffisent pour leur donner envie de découvrir cette région.

Votre lieu secret en montagne ?
Si c’est secret, je ne peux pas vous le dire…

Votre bon plan en montagne ?
Je n’ai pas de bon plan en particulier mais je dirais : soyez curieux, sortez des sentiers battus ! Au détour d’un chemin, d’un refuge, la montagne regorge de petits trésors.

Un mot (et un seul !) pour résumer votre montagne.
Privilège. Je suis un enfant gâté de pouvoir vivre ici !

 

Tags: