Snohetta / Annecy
Annecy, seconde ville après Lyon pour le tourisme d’affaires en Rhône-Alpes, va s’offrir un Centre d’expositions, de séminaires et de Congrès qui contribuera à rendre la région encore plus attractive. Situé sur la presqu’île d’Albigny, à côté de l’Impérial Palace, il devrait voir le jour fin 2016. L’agence norvégienne Snøhetta, de renommée internationale, a été choisie pour intégrer au mieux le futur bâtiment dans un lieu privilégié, face au lac d’Annecy.

Texte : Patricia Parquet. Illustrations : Agence Snøhetta/Moka

 

Personne n’avait vu les plans du futur Centre d’expositions, de séminaires et de Congrès et pourtant le projet était déjà vivement critiqué. Toucher aux abords du lac d’Annecy, c’est s’attaquer à tout un symbole. Alors heureusement, pas question de faire n’importe quoi, même si l’enjeu économique est important. Revenons à quelques mois en arrière.

La Communauté d’agglomération d’Annecy (13 communes autour d’Annecy) lance un concours d’architecture pour construire le futur Centre d’Expositions, de séminaires et de congrès. 128 équipes répondent, 4 sont retenues. Fin janvier, le jury choisit l’agence norvégienne Snøhetta, basée à Oslo, pour ce nouvel équipement.

Celui-ci verra le jour à deux pas de l’Impérial Palace, racheté et reconstruit par la ville en 1988 après un incendie. Depuis 1990, Annecy développe le tourisme d’affaires, mais ne pouvait pas répondre à toutes les demandes faute d’infrastructures suffisantes.

Investissement productif

 

D’un coût total de 47 millions d’euros, ce futur Centre de congrès permettra  d’attirer des manifestations d’envergure, soit 120 manifestations par an (salons professionnels, conventions, congrès, expositions professionnelles). Le bâtiment de 120 mètres de long environ abritera entre autres un auditorium de 800 places, un restaurant de 1000 places, une grande salle d’exposition de 1500 m² et des salles de commissions. Au total, près de 900 emplois (directs et indirects) devraient être créés autour de cette nouvelle activité. De quoi augmenter la notoriété internationale de cette cité lacustre et contribuer à son dynamisme économique. Pour ce projet, l’agence Snøhetta est associée au cabinet d’architectes basé à Chavanod, près d’Annecy, Atelier Wolff & Associés et au bureau d’études lyonnais Quadriplus Groupe. Les architectes en sont encore à la phase des esquisses. Les travaux devraient débuter fin 2014 et devraient s’étaler sur deux années. Le Centre d’expositions, de séminaires et de congrès devrait ouvrir ses portes fin 2016, début 2017.