Balançoires2v2com Ces 21 Balançoires font désormais partie du rituel printanier sur la promenade des Artistes, dans le fameux Quartier des spectacles de Montréal.

La fameuse installation, plusieurs fois primée est devenue une icône du Quartier des spectacles. L’installation interactive, à mi-chemin entre le mobilier urbain et le jeu, propose une expérience de coopération musicale inédite. Si le balancement de chacun déclenche des notes de musique, la collaboration de plusieurs fait naître une mélodie. Lorsque tous accordent leurs élans et leur cadence, des mélodies de plus en plus riches se font entendre. À la tombée du jour, les 21 Balançoires sont illuminées pour créer un ballet de points lumineux.

Les 21 Balançoires exercent une fascination qui trouve écho même à l’étranger. En décembre 2013, elles ont raflé le Grand Prix Shenzhen de la relève en design, en Chine, devant 150 projets provenant de 16 villes créatives de l’UNESCO. L’installation s’est également fait remarquer à l’évènement international Interaction Design Awards, en janvier 2013, en remportant le premier prix dans la catégorie Engaging, et le Grand prix de l’ensemble de l’évènement Best in show).
L’oeuvre a connu une carrière virale sur Internet et suscité l’intérêt de nombreuses publications internationales. Des internautes de partout dans le monde ont été touchés par le caractère ludique et inventif de l’installation et par sa façon de transformer l’environnement urbain. 21 Balançoires a de plus figuré dans une émission d’Oprah Winfrey, contribuant à l’attention internationale déjà grande pour cette installation.

L’oeuvre d’art numérique a été conçue spécifiquement pour le Quartier des spectacles par le duo de designers montréalaises Mouna Andraos et Melissa Mongiat de l’agence Daily tous les jours. « Nous recherchions de nouvelles formes d’interaction pour stimuler la participation du public, expliquent les designers. L’idée des balançoires est venue très vite, car il s’agit d’une interface intuitive : les gens savent tout de suite comment s’y prendre. L’implantation de balançoires dans un milieu urbain, à l’extérieur d’un terrain de jeu, communique une idée de liberté et suggère un espace où l’on peut se laisser aller, retourner en enfance…en plein centre-ville. La musique participe au jeu et favorise l’interaction. »

Crédit Photos :
Toma Iczkovits, Maxime Leduc, Martine Doyon – v2com.biz