SONY DSC
Dans le monde du design, on trouve deux grands courants de pensée : ceux qui roulent pour eux, et ceux qui ont le sens du partage, de la transmission.
Xavier Evrard et Richard Devinast, à l’origine du studio de création éponyme basé à Annecy et à Paris, sont assurément dans cette dernière catégorie. Après des études de design (Génie Mécanique, productique, beaux-arts et Ecole Supérieure de Design Industriel pour Xavier, Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers d’Arts pour Richard), les deux hommes se rejoignent au sein de l’agence Tortel Design, où ils collaborent avec Michel Tortel sur des projets pour Strafor, Lafuma ou encore Artemide.

En 2001, ils prennent leur envol et fondent leur propre studio à Paris. Puis, en 2009, Xavier prend la direction de la Haute-Savoie pour ajouter au bouillonnement créatif de la capitale la fraîcheur d’Annecy et sa région. Leur état d’esprit : placer la réflexion sur les pratiques et les usages au coeur du processus de création. En d’autres termes, dialoguer, échanger et multiplier les expériences dans différents domaines pour nourrir chaque projet.

Quand ils ne planchent pas sur un projet d’édition de mobilier, de design produit ou de packaging volume, Xavier et Richard retournent à l’école : le premier est intervenant sur des workshops design produit, notamment avec Strate Collège, tandis que le second enseigne les Arts Appliqués à la section BTS Design du Lycée François Mansart, en région parisienne. « Enseigner, c’est transmettre un approche, une démarche et des valeurs, racontent les deux hommes. C’est rester à l’écoute des jeunes générations qui posent un regards neuf sur le monde et la société qui les entoure et prendre du recul sur le métier de designer. »

Par Loïc Martin / Photos Stef2loaz

Evrard&Devinast
10 avenue du Rhône
74000 Annecy
www.evrardetdevinast.com


En photo :
 Avec Hub, Xavier Evrard et Richard Devinast proposent une relecture du banc dans l’espace domestique. Redimensionné et personnalisé par un jeu de boîtes, coussins et plateaux, le banc devient une zone d’interface privilégiée au sein de l’habitat. Conçu comme un îlot ouvert et accueillant, il permet à chacun de s’occuper en dehors de toute contrainte pour échanger, parcourir son journal, prendre un café, consulter ses mails…

Retrouvez cet article et bien d’autres dans le prochain numéro de Cosy City, bientôt en magasin ! (Liste complète des points de diffusion ici)