Accessible par le mythique train rouge, la Mer de Glace est le plus grand glacier français, culminant à 1903m d’altitude. Devenue célèbre grâce à sa découverte par deux touristes Anglais en 1741, elle participe depuis toujours à la renommée mondiale de Chamonix, malgré sa fonte continue, témoin du dérèglement climatique. Quelques suggestions pour profiter pleinement de votre rencontre avec cette mer d’en haut.

— Texte : Patricia Parquet

L’ascension en train à crémaillère

Depuis plus de deux siècles, les touristes empruntent l’emblématique train rouge à crémaillère au départ de la gare du Montenvers, près de la gare SNCF de Chamonix. La montée s’effectue en 20 minutes, à travers la forêt d’épicéas, à flanc de montagne. À l’automne et au printemps, on peut apercevoir par la fenêtre des chamois qui passent furtivement. On monte pour admirer le glacier, le plus grand de France et pour atteindre les portes de la haute montagne, sans aucune difficulté. En plein hiver, il arrive parfois que le train ne puisse pas monter quand les chutes de neige sont trop abondantes.

 

Observer le paysage de haute montagne

La terrasse panoramique, accessible dès la sortie de la gare, offre un magnifique belvédère sur la Mer de Glace. Vous vous retrouvez face au panorama grandiose du massif du Mont-Blanc : à gauche de la Mer de Glace : l’Aiguille Verte (4122 m), l’Aiguille des Drus (3754 m) dont on aperçoit encore l’immense trace de l’éboulement du pilier Bonatti en 2005. À droite, les Grandes Jorasses (4208 m), la Dent du Géant (4013 m)… des sommets qui ont été le théâtre des exploits des meilleurs alpinistes. Un glaciologue est souvent présent pendant les vacances pour sensibiliser les visiteurs à la fonte du glacier et expliquer pourquoi la Mer de Glace devient progressivement un glacier noir en raison des dépôts de roche et de sable qu’elle n’arrive plus à évacuer.

 

En raquettes sur la Mer de Glace

Autrefois, les guides équipaient les touristes de grosses chaussettes de laine pour ne pas glisser sur la Mer de Glace. Désormais, les guides de la Compagnie de Chamonix proposent aux amateurs de randonnée d’évoluer sur la Mer de Glace, raquettes aux pieds et encordés pour avancer au milieu des crevasses. Vous pourrez pénétrer au coeur de la haute montagne et vous sentir tout petit aux pieds des sommets et des parois immenses.

 

Connaître la vie des glaciers au Glaciorium

Pour répondre à toutes les questions que vous pourriez vous poser sur la formation et l’évolution des glaciers, nous vous conseillons la visite du Glaciorium, un espace pédagogique dédié à la glaciologie. On y découvre les origines et la formation des glaciers, les changements climatiques et ses conséquences sur la glace… Plus insolite, on apprend qu’il y a de la vie dans les glaciers à travers la découverte de la présence d’animaux microscopiques indestructibles qui fascinent tant les scientifiques de la planète.

Accès gratuit, ouvert de 10 à 16h en hiver.

Déjeuner au-dessus de la Mer de Glace

Le Panoramique Mer de Glace se présente comme un bistrot avec vue spectaculaire. Habillé de faïence blanche dans l’esprit d’une laiterie, le restaurant possède une immense paroi vitrée pour ne rien louper de la vue sur la Mer de Glace et les montagnes pendant le repas. Il met à l’honneur la cuisine française, avec ses plats servis dans des cocottes en fonte.

 

De retour de la Vallée Blanche

Si vous empruntez le téléphérique de l’Aiguille du Midi pour descendre à skis le célèbre itinéraire hors-piste la Vallée Blanche (avec un guide), vous arriverez sur le site du Montenvers. Vous trouverez de quoi vous rafraîchir au Bar des Glaciers le temps de savourer votre expérience, avant de reprendre le train pour rejoindre Chamonix.

 

Rapporter des souvenirs

À la boutique, vous trouverez des souvenirs estampillés Mer de Glace ou Chamonix, dans tous les styles et des cristaux, clin d’oeil aux intrépides cristalliers qui parcourent les sommets pour ramener de beaux échantillons cachés dans la montagne.

 

Visiter la Grotte de Glace

En visitant la Grotte de Glace, accessible par télécabines, vous pénétrez dans les entrailles de la Mer de Glace. Il faut encore franchir près de 400 marches d’escalier. Après tant d’efforts, vous vous retrouverez au coeur du glacier. La grotte aménagée est reconstituée chaque année selon l’état du glacier.

 

Un peu de lecture

Pour en savoir plus sur les glaciers dans les Alpes et ce qu’ils vont devenir, nous vous conseillons la lecture de « Atlas des glaciers disparus » de Sylvain Coutterand, paru en 2018, aux Éditions Guérin.

 

Dormir une nuit au Refuge du Montenvers

Il est facilement reconnaissable ; c’est le grand bâtiment sur votre droite en arrivant en train. Construit en granit en 1880, habillé de volets rouges, c’est un hôtel-refuge chic rénové récemment. Les boiseries d’époque ont été démontées, restaurées puis remontées pour garder cette atmosphère intemporelle si particulière.

L’hôtel, point de départ d’ascensions dans cette partie du massif du Mont-Blanc, a vu passer de célèbres alpinistes, des écrivains, des peintres, des grands de ce monde. On vient en demi-pension car il n’y a pas d’autres adresses pour dîner le soir ! Le meilleur moment pour profiter de la magie du site, c’est quand les ultimes visiteurs embarquent par le dernier train de la journée et que les lieux retrouvent calme et sérénité. Pour le dîner, prenez place devant la loggia vitrée et régalez-vous face au paysage, en suivant la course du soleil couchant.

Le plus inoubliable : se lever tôt le matin avec les premiers rayons de soleil, regarder les pics enneigés, s’emmitoufler pour ne pas être saisi par le froid et ouvrir en grand sa fenêtre juste le temps d’entendre le bruit de la montagne qui bouge.

Notre conseil : venir par le dernier train à 16 heures pour éviter la foule et avoir la sensation d’être seul face aux sommets.

Retrouvez cet article bien d'autres dans le hors-série Cosy Mountain International #04