Texte : La Rédaction – Photos : MEZPHOTOGRAPHIE

Quand l’artiste Cyrille André s’est vu proposer par JMV Resort d’exposer à l’extérieur de ses bureaux, il a trouvé le paysage « ouvert et généreux ». De quoi déployer largement les ailes dans le dos de son personnage en fonte d’aluminium, qui indiquent selon lui « que cet instant de repos et de méditation précède un évènement en devenir. » Une sculpture de circonstance à un moment où le monde aurait lui même sans doute besoin d’un nouveau départ…

JMV Resort Cyrille André

Lors d’une belle soirée de juillet 2020, JMV Resort, l’agence d’architecture installée dans le village tranquille de Bourdeau, nous a permis de découvrir un artiste singulier qui ne laisse pas indifférent. Cyrille André s’est formé à l’école d’Art de Grenoble. Son truc à lui, c’est l’humain, « ce qui reste de nos origines et à la part animale qui nous habite encore », résume t-il.

« J’associe fréquemment la figure animale à la représentation humaine. Je choisis ces animaux en m’inspirant librement de la place et la symbolique qu’ils occupent dans de multiples mythes et croyances de sociétés anciennes et contemporaines, créant ainsi à mon tour une mythologie personnelle. »

Du côté du geste, l’artiste se singularise par ces facettes qui donnent à ses œuvres une puissance unique et des éloges comme ceux d’Olivier Céna, critique d’art indépendant :

« Le modelage puissant, savant, laissant apparaître en surface des facettes et jouant avec les proportions, offre à ces géants un mélange intelligent de douceur, quelque chose de profondément humain, et aux chiens une vie magnifique. »

La plupart des sculptures signées Cyrille André rejoignent des collections privées pour y être installées en extérieur… Mais pas toujours dans des paysages « ouverts et généreux » comme celui qui s’offre à l’agence JMV Resort depuis l’un des plus beaux balcons au-dessus du lac du Bourget.