Fondée à Merano le 28 septembre 1962 par des personnages brillants et visionnaires comme Dino Gavina, Arturo Eiseinkeil et Cesare Cassina, Flos –dont le nom en latin signifie ‘fleur’- fête cette année ses cinquante ans. Un anniversaire ponctué de cadeaux que nous fait la marque ! Explications en trois points…

Flos_50_ans_03 1. Pour fêter ça, Flos rend hommage à la lampe Arco – cinquante ans elle aussi – en la présentant dans une version Arco Led (en photo). Maintenue inaltérée dans la forme, la célèbre création des frères Achille et Pier Giacomo Castiglioni, produite par FLOS depuis 1962, se présente aujourd’hui revisitée grâce à l’intégration d’une source lumineuse à LED dans le projet d’origine. Arco LED se tiendra aux côtés du modèle classique, dotée aujourd’hui d’une ampoule halogène.

 

 

Flos_50_ans2. La marque italienne n’étant jamais avare, elle a aussi imaginé le modèle Light Photon pour fêter son cinquantième anniversaire. Dessinée par Starck, cette lampe de table sera réalisée en édition spéciale numérotée de cinq cent exemplaires. Sophistiquée, luxueuse, énigmatique, Light Photon aura une tête métallisée à effet miroir, complètement articulée. La base, tirée d’un bloc unique d’acier inox, logera le détecteur optique d’allumage, qui aura aussi la fonction de variateur. Le détecteur, dans l’édition spéciale, prendra le dessin du logo Flos 50, symbole de continuité et de lien entre le passé et le futur.

 
Flos_50_ans_023. Et comme Flos ne saurait être en retard sur une technologie de pointe, elle a aussi profité de son demi-sicèle pour présenter le premier produit au monde réalisé avec le bioplastique PHAs, biodégradable à 100% naturellement dans l’eau.
Pour donner forme au premier test de ce nouveau matériau révolutionnaire, c’est Miss Sissi, la lampe dessinée par Phillipe Starck pour FLOS, qui a été choisie.
Réalisée jusqu’à maintenant en Polycarbonate, une des matières plastiques les plus communes utilisées dans l’industrie, Miss Sissi a passé le test du nouveau bioplastique développé ces cinq dernières années en Italie par le spécialiste  bio-on. Le biopolymère PHAs est révolutionnaire parce qu’il est obtenu à partir des résidus de production du sucre de betterave et de canne (il n’a donc aucun impact sur le cycle alimentaire), qu’il ne demande pas l’utilisation de solvants organiques et qu’il est complètement biodégradable dans la terre et dans l’eau. Pas de doute, pour Flos, le bel âge c’est cinquante ans !

www.flos.com