Grenoble_Agora_02

Eric Legoupil, associé à Jean Schweitzer dans l’agence d’architecte Agora, n’en est pas à sa première réalisation. Après des débuts dans l’agencement et la rénovation de boutiques grenobloises, le voilà aujourd’hui à la tête de nombreuses réalisations. Bilan et devenir d’une profession en mouvement, adaptation aux contraintes de l’époque : autant de questions que nous lui avons posé lors de notre rencontre grenobloise. Interview.
Propos recueillis par Valérie Cohen – Photos : Agence Agora

Quelle est la date de création de l’agence ?
En 1990, avec Eric Vautier, ami d’enfance, tous deux étudiants à l’école d’architecture de Grenoble. Ensuite, Jean lui a succédé. Aujourd’hui, nous sommes quatre.

Quelle est votre mode de fonctionnement ?
Nous  nous présentons régulièrement aux concours des marchés publics. Plusieurs  fois lauréats nous avons crée de nombreux collèges et gymnases. Notre premier projet fut l’école des Magistrats à l’université. Ensuite il y a les marchés privés, nous construisons et rénovons de nombreuses maisons sur le Grésivaudan.

Quels sont les principaux matériaux que vous utilisez ?
Nos maison sont très souvent d’inspiration contemporaine. Nous utilisons des matériaux bruts comme le béton, la pierre, le bois, l’acier et le verre.

Que pensez vous de la nouvelle loi RT 2012 ?
La construction doit être aux normes BBC. Ces contraintes changent l’architecture, les baies vitrées doivent être moins importantes, il est interdit de poser des coulissants, on isole par l’extérieur, etc. L’aspect positif est l’obligation de toitures terrasses longtemps interdites, c’était frustrant pour les architectes.

Comment percevez vous l’avenir ?
Nous continuons à répondre aux appels d’offres mais c’est de plus en plus difficile. Plus de 80 dossiers par offre. Donc, les commandes publiques diminuent.

Et le marché privé ?
Il se porte bien. Nous construisons environ 17 maisons par an.

Quels sont vos grands projets ?
Actuellement, nous travaillons sur les tennis couverts d’Echirolles, avec la création d’un espace d’accueil de type « club house ».