Les « villes-monde » ne cessent de grandir, à tel point que les architectes et les ingénieurs doivent imaginer de nouvelles technologies pour faire tenir tout ça sur des espaces au sol de plus en pus rares !

 

L’espace se fait rare à New York et autres mégalopoles, ce qui pousse les architectes à réinventer une nouvelle typologie de touts !

Située sur un petit terrain actuellement vacant sur la 45e Rue Ouest, d’une superficie au sol d’environ 30 x 30 m seulement, cet exemple de nouvelle tour s’élève à 400 m de hauteur et offre des espaces de bureaux modernes, ergonomiques et durables.

La technique du bonbon !

En raison de l’emplacement extrêmement restreint du site, le choix a été d’éliminer les colonnes périmétriques et de les remplacer par un ensemble de câbles d’acier qui s’enroulent sur toute la hauteur de la tour, ce qui permet un assemblage structurel ultraléger, mais robuste.

Les câbles sont ancrés dans une fondation profonde et attachés à l’âme au niveau de l’anneau structural supérieur.

La disposition en spirale des câbles – le « twist » – crée une force de tension, qui se traduit par un « corset »; qui retient l’intérieur, un peu comme un bonbon qui est maintenu dans un emballage parce que ses extrémités sont plissées…

 

Texte : Claude Trinidad
Photo : RB System