Bartoux_05

Jeudi 3 mars, les deux Galeries Bartoux de Courchevel recevaient deux artistes majeurs de l’art contemporain : le sculpteur Richard Orlinski et le graffeur et peintre américain JonOne. L’un transpose le pop art sur des matériaux industriels, l’autre projet des feux d’artifice de couleur façon Street Art. Et tous deux se découvrent cet hiver grandeur réelle sur le domaine skiable et dans les différents villages de la station, à travers l’exposition « l’Art au Sommet » qui transforme Courchevel en véritable musée à ciel ouvert.

Richard Orlinski, d’après son concept « Born Wild » et pour la 5ème année consécutive, a disposé 10 œuvres dans Courchevel. Des sculptures majoritairement de couleur blanche, « mais au lieu de se confondre avec la neige, elle permet aux animaux d’apparaitre grandioses et majestueux », selon l’artiste rencontré à l’occasion de cette soirée. Inox et résine font partie de ses matières de prédilection, comme pour ce tigré ajouré exposé devant l’Office de Tourisme, « l’un de mes coups de cœur, confie Richard Orlinski, avec l’ours à quatre pattes qui domine le sommet de la Saulire ».

Dans la seconde galerie, les fans se pressent autour de JonOne. Tous veulent un souvenir de JonOne, souriant et accessible, qui parle volontiers de son travail comme de sa famille, mais en n’oubliant surtout pas de s’intéresser à ses admirateurs en leur posant à son tour des questions. D’après l’une des membres des Galeries Bartoux, « JonOne n’a pas véritablement de message à transmettre : il s’agit simplement de son émotion instantanée, de sa joie de vivre, qu’il transpose sur la toile grâce à des couleurs éclatantes et explosives. Sa création est très physique : boxeur, il va parfois jusqu’à tremper ses gants de boxe dans la peinture avant de la ‘jeter’ sur son support ». Ce maître du Street Art, après avoir décoré l’une des bennes du téléphérique de la Saulire, rêverait de ne pas en rester là. « Ce que j’aimerai maintenant, c’est peintre la deuxième benne. Et puis toutes les remontées mécaniques de la station ! ».