Cabinets_Curiosites_09

Les mondes imaginaires revivent avec cette exposition près de Paris, joliment nommée “Les chambres des Merveilles“. 
Par Noëlle Bittner

La vogue a pris naissance à la Renaissance : rassembler dans un cadre des objets de curiosités appartenant à un même thème, nature, géologie, vie marine, vie céleste, mondes imaginaires, alchimie…

Ce sont les chambres des merveilles (Wunderkammern en allemand )

Elles impliquent une mise en scène, une réinterprétation et un sens du mystère. On donne à percevoir, on devine, dans une pénombre savamment entretenue. Le studiolo de l’Italie de la Renaissance annonce le cabinet de curiosités, tout comme les petits théâtres chers aux princes germaniques, comme celui de Ferdinand II de Tyrol au châtau d’Ambras. Ils prennent des noms évocateurs, Cabinet d’Ambre, Chambre des Joyaux… Les mirabilia mettent en scène des éléments étranges et rares récoltés dans la nature. Après la découverte du Nouveau Monde, les cabinets se constituent à partir des éléments rapportés de leurs lointaines expéditions par les naturalistes, les biologistes, les ethnologues. Un cabinet de curiosités c’est un spectacle onirique, un petit monde en miniature, un voyage en chambre tout comme plus tard, les papiers peints panoramiques apporteront l’exotisme et l’aventure des voyages dans les salons bourgeois du 19ème.

Les cabinets de curiosités qui se sont multipliés dès la Renaissance, en phase avec un engouement pour les mondes lointains et les sciences, perdent de leur mystère avec le Siècle des Lumières qui verra les connaissances se rationnaliser et finalement, vont se disperser au 19ème avec la création de musées dont ils viennent enrichir les collections, sous une classification plus méthodique.

C’est cet art du cabinet de curiosités que le Centre des Monuments Nationaux a souhaité faire revivre au travers d’une expérience magique : dans l’écrin d’un château 17ème, sept “chambres des merveilles“ ont été imaginées par différents artistes mettant en scène différents univers. La visite se déroule dans la pénombre, d’où émergent l’étrange et le bizarre, un bestiaire fantastique, une plongée dans les fonds sous marins…