Kaila_Meribel_04


Les façades en pierres et pièces de bois délicatement travaillées du Kaïla font écho aux espaces intérieurs cocon interconnectés et adaptables. Présentations du nouvel écrin étoilé, le Kaïla, un nom inspiré d’une montagne sacrée du Tibet qui signifie « joyau des neiges ».
Photos : Tristan Shu

Construit à 1450 mètres d’altitude, au cœur du village de Méribel, le Kaïla a été conçu dans la continuité du bâti existant. Et pourtant, chacun ressent, en observant ses façades en pierre et ses garde-corps en bois délicatement travaillés, une direction plus artistique. Une ligne couture, juste suggérée. Comme une invitation à pousser la porte et découvrir ce que l’on n’avait vu nulle part ailleurs : le premier 5 étoiles de la station !

Etablissement-signature, le Kaïla porte l’empreinte d’une famille de bâtisseurs au travers d’Aurélia Dallery, la troisième génération. Claude Dallery et ses autres enfants, propriétaires de Choeur de Chaudane à Méribel, ces hôteliers passionnés, épris de patrimoine, se sont tournés vers Christian Rey-Grange, architecte et Catherine Male, décoratrice d’intérieur, des partenaires de longue date (ils ont imaginé les hôtels du groupe Choeur de Chaudanne à leur création) pour donner naissance à leur projet : construire pour les cinquante ans du groupe familial un temple dédié au luxe et à l’art de vivre en montagne. D’emblée, le parti pris du projet est fixé : un décor pour rêver et se détendre, un refuge d’exception qui s’affranchira de tout luxe tapageur. Étendu sur 4700 m2, à la fois élégant et intemporel, l’espace du Kaïla abrite trente-huit chambres et suites grand confort auxquels s’ajoutent une myriade de services sur mesure : spa Nuxe, bar et restaurant haut-de gamme, piscine bleue lagon cerclée de pierre, boutiques-hôtel chics et… ascenseur choc, emmenant les hôtes directement sur les pistes !

Pour réaliser ce temple au luxe discret : des matériaux du pays, pierre de lauze et bois alpin, et un projet intégralement adossé à la montagne sur plusieurs niveaux. D’où la réalisation de travaux de soutènement importants « grâce auxquels nous avons pu ménager l’accès direct à la piste de ski au niveau r+4, explique Christian rey-Grange, architecte. Les 3 premiers niveaux (accueil, boutiques-hôtel au rez de chaussée ; bar, restaurant et spa en r+1,piscine, sauna & hammam en r+2) sont orientés à l’ouest en mono exposition. A l’intérieur, les proportions généreuses des volumes, en particulier dans le hall avec un grand escalier courbe, affirment le caractère de l’hôtel tout en conservant une échelle humaine ».

Le Kaïla
Route de la montée – 73550 Méribel
www.lekaila.com