Le site industriel des Papeteries de Cran-Gevrier, près d’Annecy, va devenir un éco-quartier, le troisième en Haute-Savoie. Baptisé les Passerelles, il accueillera des logements, des commerces, des activités et surtout 60% d’espaces verts. Le hall des anciennes Papeteries sera réhabilité pour créer le Pôle de l’image en mouvement. Une belle manière de sauvegarder le patrimoine industriel. Par Patricia Parquet / 3D : toutela3d.com

Le futur quartier des Passerelles va naître sur un site chargé d’une histoire industrielle. Les Papeteries de Cran-Gevrier, situées à deux km d’Annecy, ont fermé leurs portes en 2006, laissant ainsi une friche de six hectares, traversée par le Thiou, cette belle rivière qui alimente les canaux d’Annecy. La commune a souhaité transformer cet endroit en ville du futur labellisée éco-quartier, le troisième de la Haute-Savoie après Viry et Annecy.

Cette ancienne zone industrielle comprendra 600 logements (dont 30% de logements sociaux), des espaces verts, des commerces de proximité et des entreprises de l’image en mouvement. Les immeubles seront disposés en peigne perpendiculairement à la rivière, reliés et séparés par des espaces verts. Les bâtiments s’élèveront de 2 à 8 étages afin de consacrer une grande partie du site aux espaces verts. Le but étant de densifier l’urbanisation avec une moyenne de 110 logements par hectare. Les bâtiments seront à basse consommation avec des performances supérieures à 20% par rapport à ce qu’exige la réglementation. Le quartier sera principalement piétonnier et cyclable avec une seule rue ouverte aux voitures. Avec la proximité immédiate du centre-ville, ce quartier sans voiture favorisera une circulation douce et les transports collectifs.

 

De l’industrie du papier à celle de l’image


La ville a souhaité conserver le grand bâtiment caractéristique de l’architecture industrielle de l’après-guerre. Le « hall des machines », faisant 92 mètres de long et près de 7 000 m², abritera le pôle des entreprises de l’image et du multimédia. Annecy organise chaque année le Festival international du film d’animation ainsi que le Mifa, le marché mondial du film d’animation.
Ce nouveau pôle permettra de développer ce secteur dans l’agglomération et lui donnera une visibilité et une identité. Le bâtiment abritera des espaces d’exposition, des bureaux modulaires, un auditorium, des salles de réunion, un café-restaurant avec terrasse et 30 studios de 20 m² pour loger de manière temporaire de jeunes salariés. Une grande allée, bordée de platanes longera toute la façade et franchira le Thiou grâce à une grande Passerelle de 50 mètres.
La construction devrait débuter au second semestre 2013 pour se poursuivre jusqu’à la fin 2015, début 2016, date de livraison prévisionnelle.