Aujourd’hui, les familles se composent, se recomposent et évoluent au gré des études des enfants, du travail, du style de vie. L’époque change, qui plus est dans un milieu urbain où les coûts de l’immobilier ont multiplié le nombre d’appartements à surface réduite. D’où la modularité !

Inutile de vous faire un dessin, les logements doivent pouvoir s’adapter facilement au gré des envies, des besoins ou du nombre de personnes occupant les lieux. C’est donc logiquement que la modularité du logement est au cœur des innovations et des solutions qui permettent de multiplier les configurations des intérieurs. La tendance est forte et pousse même les architectes et promoteurs à penser l’évolutivité du logement dès la construction de logement neuf.

MODULARITÉ ET CONFORT

L’habitat modulable offre la capacité d’adapter le logement en agrandissant certaines pièces pour en réduire d’autres ou encore en faisant disparaitre et réapparaitre une pièce et ce, en fonction de l’usage qui est fait du lieu. La modularité de la surface d’un espace se fait au travers des solutions d’ameublement telles qu’une trappe dans un plancher, un lit caché dans un plafond, par l’ouverture ou la fermeture de parois coulissantes ou encore grâce à un mur amovible.

MODULABLE À VIE !

Les murs et le mobilier se modifient, se transforment, se développent pour mieux répondre aux problématiques actuelles. L’optimisation des espaces est recherchée sans être au détriment du confort. Cependant, la structure même du logement peut former de vrais obstacles à cette modularité du logement si cela n’est pas pensé dès la construction. L’achat d’un logement, que ce soit pour y habiter ou pour le louer, reste un investissement immobilier conséquent. L’acte d’achat est souvent influencé par un seul scénario de vie : « Un couple sans enfant doit-il acheter son premier logement en anticipant de futurs enfants ? », « Un investissement locatif est-il plus intéressant dans un studio ou un T3 ? » … Pour laisser aux propriétaires une plus grande liberté dans ses choix lorsqu’il réalise un investissement immobilier, de plus en plus d ’architectes et de promoteurs pensent la construction d’un logement au travers la possibilité de le reconfigurer dans le temps. Ainsi les murs porteurs, les réseaux, les conduits sont positionnés pour permettre l ’évolutivité du logement. Le logement est ainsi imaginé pour être facilement séparé ou réuni. Aucun câble, fils électriques, tuyaux ou raccords non esthétiques ne viennent faire obstacle à l ’évolutivité du logement. L’anticipation, dès la construction, permet de procéder à ces transformations avec goût et à moindre frais. Un couple peut ainsi choisir de profiter pleinement de grands espaces et dans le temps, créer par exemple de nouvelles pièces avec l’arrivée d’un enfant. Il peut également choisir de créer une pièce indépendante qu’il louera ce qu’il lui permettra de l’aider au financement de son investissement immobilier.

Pour un investissement locatif, l’évolutivité du logement permet de s’adapter à la demande du marché et de toucher un plus large panel de candidats à la location en proposant différentes configurations. Investir dans un logement évolutif est d’ailleurs tout à fait compatible avec le dispositif PINEL.

 

L’habitat modulable offre la capacité d’adapter le logement en agrandissant certaines pièces pour en réduire d’autres…

“Habitat Intermédiaire, Densité Désirable !”*

Le concept UNIK repose sur la création d’un système simple et répétitif qui peut répondre aux enjeux de densité urbaine et de modularité de d’habitat moderne. Une palette d’outils (composée de 3 modules principaux) permet de réaliser des logements évolutifs et modulaires en bois et béton.

Ce procédé permet, par le jeu combinatoire et la simplicité de la structure, d’être adapté sur différents sites et de répondre à différentes réglementations urbaines. UNIK propose un système constructif basé sur la préfabrication de l’ensemble des murs et dalles structurels, permettant des gains de délais, d’économie de coûts et de qualité « usine ».

3 modules sont ainsi pensés pour créer la base d’un nouveau type de logement s’approchant d’un logement individuel. Ces 3 modules offrent un grand nombre de combinaisons possible favorisant la singularité de chaque logement et de chaque projet.

La proposition permet de créer aussi bien de la maison en bande, de l’habitat intermédiaire et des logements collectifs.

*Projet primé Appel à idées Oppidea
“Habitat Intermédiaire, Densité Désirable !”

 

 

Texte : Miriam Ocléo