Avec des effets de matière , les sols et les murs s’agrémentent de pierre naturelle , de carreaux de céramique , de verre , de béton … Notre sélection de mix réussis , glanée au fil de nos découvertes des plus beaux chalets.

Habiller les murs extérieurs

Habiller murs extérieurs arbre pelouse

© Capri

Deux granits, de couleur et de textures différentes, habillent ce mur extérieur : le granit Chiba dark (finition stratos, design sur mesure) et le granit Albiana, de chez Capri. Ils offrent un décor minéral. Très utile par exemple pour se protéger d’un vis-à-vis ou créer plus d’intimité à une partie jardin/piscine.

Des végétaux dans la salle de bain

Végétaux salle de bain plantes vertes

© Louis Garnier

Pour l’aménagement de la salle de bain du Chalet La Halle des Cascades, Laetitier Crétier a souhaité accrocher un décor végétal au dessus de la baignoire îlot. Elle a fait appel au fleuriste-décorateur La Bouquetterie à Bourg-Saint-Maurice pour imaginer ce tableau qui contient des écorces, des mousses, du lichen… tous les végétaux ont été montés sur place et stabilisés. Pas besoin d’arroser les plantes ! Ce décor ne demande aucun entretien et supporte très bien l’humidité des pièces d’eau. Au sol, grès cérame italien gris Marazzi.

Bois et pierre : le duo gagnant

bois et pierre salle de bain

© Capri

La vasque (Capri) est en bois pétrifié, un matériau aussi dur que la pierre qui résiste au temps. Les murs et le sol de la salle de bain sont habillés de Quartzite Nitra, découpé au format lame de parquet. L’effet est bluffant car ce n’est pas du bois, mais bien de la pierre. La pose verticale accentue l’effet.

Marcher sur les galets de la rivière

Galets rivière maison

© Christophe Theurer

Le sol de cette ancienne ferme est entièrement recouvert de galets qui proviennent de la rivière toute proche, d’où leur forme ronde et leur aspect poli. Autrefois en Engadine, dans le canton des Grisons en Suisse, les cours des fermes étaient ainsi pavées de pierres. L’architecte Gian Reto Rainalter s’est inspiré du passé pour réhabiliter cette habitation ancienne. Du plus bel effet pour faire ressortir ces piliers en acier noir au milieu des murs épais en pierre.

Comme un tableau en pierre

salle de bain pierre bois

© Franck Paubel

Dans cette salle de bain ouverte sur la chambre, un panneau en pierre structurée vient s’intercaler pour rompre l’uniformité du mélèze étuvé, installé le long du mur. Il offre un décor minéral. L’avantage : la pierre supportera les projections d’eau au fil du temps. La baignoire repose également sur un sol en pierre pour relier le mur et le sol.

Constructeur : Chalets Grosset-Janin. Réalisation en Suisse.

Au milieu de la pierre, l’inox

cascade salle de bain eau inox pierre

© Franck Paubel

Dans cette piscine, l’eau jaillit en cascade à travers une fente en inox, au beau milieu de la pierre. On s’immerge comme dans un bain en pleine nature.

Constructeur : Chalets Grosset-Janin.

Mélanger les textiles

mélanger textiles lit bois

© Arnaud Lesueur

Des rideaux de fabrication artisanale, des voilages pour la légèreté, des plaids et des coussins imitation fourrure pour se sentir dans un cocon et du tissu pour la tête de lit. Quelle bonne idée de mélanger les textiles à l’aspect et au toucher différents. Dans cette chambre du nouvel hôtel Armancette 5*, qui ouvrira fin juin à Saint-Nicolas-de-Véroce, la décoratrice Géraldine Marin Pretot (Megève Design) n’a pas hésité à imaginer une tête de lit qui habille entièrement le mur. Les fils épais du tissu (Lutecia Avorio de la marque Dedar) créent un tressage texturé élégant et moderne, rehaussé d’incrustations métalliques pour la résistance.

Du verre pour la transparence, Du métal pour l’encadrer

verre et metal couloir suspendu maison salon

© Louis Garnier

Le verre offre la transparence et laisse passer la lumière. Le métal souligne et encadre chaque partie en verre comme un crayon de khôl noir sur les yeux. Cette passerelle en verre Securit, suspendue par une armure métallique, offre une belle surprise quand on entre dans le séjour-cathédrale du chalet La Halle des Cascades, à Arc 2000. Ce matériau contemporain a été choisi pour apporter de la transparence au volume et laisser le regard profiter au maximum de la vue sur les montagnes et les pistes de ski en hiver.

Architecte : Philippe Masson. Aménagement intérieur : Laetitia Crétier.

Bois et pierre : dedans comme dehors

bois et pierre lits multiples

© Philippe Dagau

Dans ce chalet à Méribel, la pierre de pays et le vieux bois authentique sont aussi bien utilisés à l’intérieur qu’à extérieur pour faire le lien entre dedans et dehors. Dans cette chambre dortoir d’enfants, la pierre est comme une ponctuation ; elle donne du rythme aux murs. Les coussins et les plaids en laine (Arpin) apportent une touche authentique et chaleureuse.

Architecte d’intérieur : Atelier Rémi Giffon.

Un puzzle de laine

puzzle de laine écharpe bouts de tissue

© PP

Dans le restaurant gastronomique d’altitude le Panoramic à Tignes, des carrés de laine habillent un pan de mur, à la manière des tavaillons de bois qui recouvrent des toits ou des façades.

Une décoration originale signée Catherine Bouvier, qui apporte une touche chaleureuse et pepsi.

Un mur de sel d’Himalaya

mur de sel himalaya fauteuils suspendus

© Hôtel St-Alban

Pour se constituer une grotte de sel dans un chalet, comme ici à l’hôtel St-Alban à La Clusaz, il est nécessaire de faire appel à un spécialiste qui fixera les briques de sel de l’Himalaya (20 cm de long x 10 cm de large x 5 cm d’épaisseur). Un seul mur de sel peut être suffisant. Sur la périphérie du mur, des éclairages sont installés faisant ressortir la couleur naturelle du sel. L’intérêt d’une telle installation ? Profiter des bienfaits de l’halothérapie qui consiste à respirer des sels minéraux et des oligoéléments présents dans l’air et se relaxer. Un taux d’humidité de 55 degrés est généré.

Bon à savoir : il faut prévoir une pièce de 9 m2 au minimum, pour pouvoir installer deux fauteuils de relaxation (budget : entre 12 000 et 25 000€).

Installation : Société Assistance Wellness Design. Architecte d’intérieur : Leslie Gauthier.

Des galets japonais dans la piscine

Galets japonais piscine

© David André

Ces galets turquoise, semblables à des perles, habillent aussi bien les piscines que les salles de bain. Il s’agit de carrelage décoratif en galets japonais (Carrelage du Mont Blanc). Ces mosaïques émaillées, résistantes au gel, sont aussi faciles à poser que du carrelage. Elles se présentent sous forme de plaques à poser. Nous voici dans les Caraïbes ? Pas du tout. À Val d’Isère à l’hôtel La Mourra.

L’architecture d’intérieur est signée Béatrice Rosenthal.

Le bois et le fer soufflent le chaud et le froid

Chalets bayrou escalier bois fer

© Chalets Bayrou

Réputé pour son aspect chaleureux, le bois est mis en valeur par le métal à l’aspect plus froid. Dans ce chalet mégevan où prédomine le mélèze, le métal sert de fil conducteur. Dans la cage d’escalier, il offre un aspect graphique, souligne les marches et encadre la porte vitrée. Vous noterez que le verre de la porte est divisé en deux parties, séparées par un trait de métal pour rendre la porte bien visible. Une intelligente précaution.

Architecte : Gérard Ravello. Constructeur : Chalets Bayrou.

Texte : Patricia Parquet