Le défi ? Transformer ce micro-duplex de 50 m2, en plein centre de Chamonix, intégrer le maximum de fonctions et redonner vie à un intérieur resté intact depuis de nombreuses années. La mission, pour les architectes d’intérieur Les Montagnardes, consistait aussi à trouver des astuces pour agrandir visuellement l’espace. À la clé, un appartement facile à vivre pour 4 personnes, pour séjourner à la montagne.

Texte Patricia Parquet – Photos Jean-Marc Palisse

ÉTAT DES LIEUX

  • Le point faible. L’appartement possédait une mezzanine exigüe – où l’on ne tenait pas debout – et qui encombrait l’espace.
  • Le point fort. Son volume sous une charpente apparente ; un bel élément de structure qu’il fallait absolument mettre en valeur.
  • Le parti pris. Détruire la mezzanine pour bénéficier d’un espace brut à reconstruire. L’appartement n’avait subi aucune modification depuis la construction de l’immeuble. Il était temps de le remettre au goût du jour, avec une décoration joyeuse et lumineuse.

 

Astuce n° 1 : Valoriser la hauteur sous plafond grâce à l’éclairage.

Des suspensions mettent en valeur une belle hauteur sous plafond, à l’image du luminaire Wireflow de Vibia. Il attire le regard vers le haut. Ce n’est pas parce que l’espace est petit qu’il faut un petit luminaire. Une jolie suspension contribue à l’effet de surprise en pénétrant dans la pièce. Les câbles fins noirs offrent une touche graphique, une silhouette aérienne et apportent de la légèreté.

 

Astuce n° 2 : Passer les tables basses du salon à la chambre.

Les tables basses cumulent les fonctions. On peut les utiliser aussi comme bout de canapé et les glisser dans la chambre, le soir, pour s’en servir comme table de chevet. Préférer plusieurs tables basses mobiles et modulables.

 

Astuce n° 3 : Choisir une cuisine sobre.

Une cuisine sobre, de la même couleur que les murs, se fond plus facilement dans le décor. Pour éviter de se retrouver avec une cuisine monochrome et lui donner du caractère, du carrelage aux motifs graphiques, imitation carreaux de ciment, habille la crédence.

 

Astuce n° 4 : Privilégier les couleurs claires.

Le lambris, jauni par les années, recouvrait les murs de cet appartement des années 70. Pour minimiser les coûts de rénovation, les planches en bois en bon état ont été sauvegardées. Pour les remettre à neuf, elles ont simplement été lavées et repeintes dans des couleurs douces : du rose et du gris clair. Le rose se marie très bien au parquet en chêne fumé au sol.  Pour un rendu harmonieux, les architectes d’intérieur ont repeint le plafond en rose. Les couleurs claires sont idéales pour les petites surfaces car elles ne rétrécissent pas visuellement les pièces.

 

Astuce n° 5 : Rendre les portes invisibles.

Habillée en chêne fumé, la cuisine s’inscrit dans un cube en bois multifonction. Une porte affleurante (sur la photo . droite) au mur donne en toute discrétion accès à la salle de bain. Ses avantages : elle se fond dans le décor car elle est fabriquée dans le même matériau que les murs. Les lignes de la porte suivent les lignes des panneaux en bois.

 

Astuce n° 6 : Éviter la surenchère de matériaux.

Les mêmes tonalités de bois offrent une continuité et une harmonie au bloc cuisine, à l’escalier, au parquet. Quand trop de matériaux se mélangent, l’espace paraît visuellement plus encombré. Associé au métal et au verre (présents par petites touches), le bois donne à l’ensemble une belle cohérence.

 

Astuce n° 7 : Prévoir des rangements intégrés et  un coin bureau.

L’unique chambre abrite un grand rangement avec une penderie aux allures de cabane. La partie ouverte accueille des étagères sur lesquelles sont disposés des paniers en feutre. Idéal pour avoir ses affaires de ski à portée de main. La penderie de la chambre se prolonge par un coin bureau, toujours très utile. L’espace est optimisé grâce à la réalisation de mobilier sur-mesure. La chaise – le même modèle que dans la cuisine – peut aussi trouver sa place dans l’espace repas.

 

Astuce n° 8 : Superposer les lits.

La structure en bois accueillant les lits superposés est réalisée sur mesure par le menuisier. Elle offre un fabuleux gain de place grâce à sa faible emprise au sol. La bonne idée : prévoir des niches intégrées pour poser des accessoires et des tiroirs . la base pour ranger les couettes, les coussins, les bagages… Cette partie « dortoir » se referme à l’aide d’une porte coulissante avec des lamelles en bois ajourées pour préserver un peu d’intimité. Un mur tapissé de papier peint, géométrique et coloré, souligne ce petit espace.

 

Astuce n° 9 : Suspendre les tables de chevet.

Dans la chambre, les tables de chevet sont suspendues pour occuper moins d’espace. Posées sur une réglette et fabriquées sur mesure par le menuisier, elles peuvent facilement se déclipser pour séparer les deux lits. Les luminaires, tombant du plafond, éclairent l’espace même si les deux matelas sont éloignés.

 

Astuce n° 10 : Accrocher des miroirs.

Ce sont des accessoires fabuleux ! Ils donnent l’illusion d’un espace plus vaste. Idéalement, les suspendre en série, dans un couloir, une entrée ou dans une chambre, face aux fenêtres.

 

Astuce n° 11 : Gérer l’absence de fenêtre.

Le pire ennemi des petits espaces, c’est le manque de clarté. La salle de bain ne possède pas d’ouvertures, mais les architectes d’intérieur ont réussi à la rendre très claire en choisissant le même matériau pour habiller le sol et le mur. De grands carreaux, imitation marbre, agrandissent visuellement la pièce. Pour apporter de la luminosité, rien de tel qu’un carrelage blanc et brillant. Ajouter à cela des éclairages d’appoint et un grand miroir pour offrir de la profondeur. Sur le mur, un rebord est très utile pour poser quelques accessoires, sans avoir à multiplier les rangements.

Retrouvez cet article et bien d'autres au sommaire du numéro (Très Spécial) Cosy Mountain N°40