Le bien-être des autres est au cœur de son travail et de ses préoccupations. Sandrine Davière, directrice générale des 27 Spas Ô des Cimes, présents dans la plupart des résidences hôtelières CGH, forme chaque année 60 spa-praticiennes.

Elle partage sa vie entre le lac d’Annecy et les montagnes. Confidences.

PORTRAIT Estelle et Sandrine Daviere spas o des cimes

PORTRAIT Estelle et Sandrine Daviere

 

 

« J’aime l’idée de ne pas savoir où je pars en vacances »

 

 

Vous travaillez avec votre mari Yanick Davière, pdg de CGH et votre fille Estelle au service marketing, communication et relation presse. Quels sont les pièges à éviter quand on travaille en famille ?

Il est important d’avoir chacun son domaine et d’être automne.

Nous partons régulièrement en long week-end avec mon mari pour sortir de CGH.

 

Vous formez des jeunes femmes entre 18 et 25 ans au métier de spa-praticienne. Qu’avez-vous de plus important à leur transmettre ?

Mon savoir de femme et pas seulement mon métier qui me passionne.

J’essaie de les faire grandir sur le plan professionnel.

 

Il est impossible de deviner votre âge en regardant votre peau. Quel est votre secret beauté ?

Je ne fume pas, je ne bois pas, sauf occasionnellement du Champagne et du Sauternes. J’ai toujours fait du sport. Aujourd’hui, j’adore marcher avec ma fille. Une heure de marche au bord du lac, deux à trois fois par semaine, m’apaise.

Mon secret ? Prendre soin de ma peau et la protéger du soleil.

 

Avez-vous une phrase qui exprime votre philosophie de vie que vous partagez avec votre fille ?

Écoute ta petite voix intérieure, elle ne te trompera jamais.

 

Votre cadre de vie, c’est au bord du lac d’Annecy ou perché en montagne ?

Nous vivons proche du lac.

 

Chez vous, la déco a été confiée à un professionnel ou c’est votre chasse gardée ?

Ma chasse gardée. J’aime modifier la décoration au fil du temps. En ce moment, j’aimerai tout vider, tout refaire et mettre d’autres couleurs.

 

Quelle implication avez-vous dans la décoration de vos spas ?

Je choisis également la décoration des spas. Il m’arrive de dessiner des meubles que je ne trouve pas. Nous les faisons faire sur mesure.

 

Quelles sont vos adresses préférées à Annecy ?

J’aime beaucoup l’Impérial Palace, nous avons souvent fêté les anniversaires de nos enfants.

Je me régale avec les pâtisseries de Philippe Rigollot que je trouve délicieuses et originales.

Chez Mamie Lise est une autre bonne adresse pour partager la fondue, car on est à la fois en ville et à la montagne.

 

Quels sont vos secrets beauté ?

Plus on avance avec l’âge, moins on se maquille car à un certain âge, le maquillage met en avant les marques du temps. Un rouge à lèvres donne bonne mine.

 

Quand vous ne travaillez pas, qu’aimez-vous faire ?

Je sollicite une amie pour prendre un café, marcher en ville. Je ne fais pas de soins dans mes spas car je ne peux pas lâcher prise. J’aime prendre du temps pour lire des magazines.

Écrire me permet d’évacuer l’incompréhension de la société.

 

Quel est votre lien avec la nature ? Actif ou contemplatif ?

L’été, j’aime marcher pieds nus dans mon jardin. Cet exercice me ressource et me permet de me sentir ancrée.

D’ailleurs, un excellent massage se fait pieds nus.

 

Au printemps, certains font des cures détox et vous ?

Des cures de vitamines C au printemps et de gelée royale avant l’hiver.

 

Quand vous partez en vacances, vous êtes plutôt mer, montagne ou campagne ?

Plutôt mer.

 

Qui choisit les destinations pour les vacances ?

Auparavant, c’était moi. Désormais, c’est mon mari.

Depuis deux ans, il me fait la surprise de la destination que je découvre le jour même du départ. J’adore !

 

Quels sont vos projets ?

L’ouverture de nouveaux spas l’an prochain dans nos nouvelles résidences en montagne.

Propos recueillis par Patricia Parquet
Photos : Studiobergoend / DR / Foudimages / Infosnews / fou d’images