Prix_Nat_Bois_04
Le Comité National pour le Développement du Bois récompense des architectes et des maîtres d’ouvrage pour leurs réalisations exemplaires de bâtiments en bois.
Pour cette 3e édition, 700 réalisations étaient en compétition parmi lesquelles 24 ont été primées par le jury. Les lauréats ont été sélectionnés selon cinq critères : la qualité architecturale et paysagère, l’approche environnementale et la performance énergétique, la créativité et l’innovation, la performance technique et l’emploi d’essences locales.

Dans la catégorie bâtiment public, Vincent Rocques, architecte DPLG, a reçu le 1er Prix national du bois. Une belle récompense pour cet architecte annécien, amoureux de la montagne et passionné par le bois. Il a réalisé le centre communal de Saint-Jean-d’Arvey en Savoie, un élément fédérateur en plein centre du bourg. De forme compacte, il regroupe en un même lieu la mairie, la bibliothèque, la garderie périscolaire et un centre pour la petite enfance. Une construction remarquable à plus d’un titre.

Son enveloppe est en pin, issu du massif des Bauges, certifié « bois des Alpes ». Le bâtiment s’inscrit dans la pente ; l’impact sur l’environnement a été réduit au maximum. Le centre communal est performant sur le plan énergétique. Une centrale photovoltaïque de 80 m² produit de l’électricité. La toiture est végétalisée. L’eau de pluie est récupérée… Vincent Rocques s’inspire de ce qui se passe en Suisse et en Autriche. Quant au prix national décroché, il nous a confié avec humilité : « C’est à la fois inattendu et une grande satisfaction ».

Par Patricia Parquet / Photos Frenchie Cristogatin