Spécialiste des chalets luxueux , la décoratrice londonienne Nicky Dobree a fait de « Ciel bleu », le refuge idéal d ’une famille éprise de Chamonix et de l ’art de vivre face aux sommets. Visite.

Texte Muriel Gauthier – Photos Philip Vile

L’architecte d’intérieur Nicky Dobree a une vision très affûtée de l’art de vivre à la montagne. Celle qui déploie, depuis une vingtaine d’années, le concept de « luxe alpin » des Gets à Val d’Isère en passant par Saint-Moritz, Gstaad, Crans-Montana ou encore Verbier, donne aux maisons qui passent par son studio d’architecture d’intérieur des notes d’harmonie et de confort, à grand renfort de mobilier méticuleusement choisi, de matériaux à la texture douce et de détails contemporains à effet intemporel…

Une construction qui se fond dans le paysage

Face aux pentes du mont Blanc, le chalet « Ciel Bleu » n’a pas échappé à cette signature d’une élégance classique et pointue.

« Férus de ski, de randonnées et de vélo, de nature et de grand air, les propriétaires de ce chalet souhaitaient un lieu de vacances où venir aussi bien à deux qu’avec leur grande famille au complet ! » nous confie Nicky Dobree.

Une construction sur mesure donc, de facture classique et pérenne, menée tambour battant avec l’entreprise de construction Grosset Janin et en résonance avec les paysages et l’environnement de la vallée de Chamonix. Pile au pied des pistes, « Ciel bleu » déploie sur cinq niveaux et quelque 700 m2 des volumes sublimes composés avec des matériaux naturels, comme le bois de mélèze étuvé brossé au bel aspect vieilli pour l’extérieur, la pierre de Lucerne pour l’intérieur comme l’extérieur ou encore le chêne pour les parquets.

« L’essentiel de ce qu’il faut pour vivre la montagne avec un confort et une esthétique absolus » précise-t-elle.

Si le sous-sol et le rez-de-chaussée sont réservés à la détente après les journées sportives et aux moments festifs, avec une salle de cinéma, un bar et une cave à vin pour l’un, un ski room, un spa, une salle de télévision et une chambre pour l’autre, le premier étage répond aux souhaits des propriétaires de pouvoir occuper un seul étage lorsqu’ils viennent passer quelques jours à deux.

Un étage pensé comme un immense appartement

Sous un spectaculaire plafond de plus de six mètres de hauteur, près d’une cheminée assez monumentale, le coin salle à manger a trouvé place autour d’une table réalisée sur mesure dans un bois ancien et qui, elle aussi, s’adapte aux circonstances puisqu’elle peut se déplier jusqu’à quatre mètres de longueur et accueillir ainsi enfants et petits-enfants.

À ce niveau, qui peut donc se suffire à lui même et qui s’apparente finalement à un immense appartement, on trouve aussi un salon cosy à souhait, la chambre master et son dressing et une cuisine ouverte autour de laquelle tous aiment se retrouver.

« Parce que les propriétaires adorent cuisiner, j’ai dessiné une cuisine sur mesure, ultra-fonctionnelle et très élégante à la fois », souligne Nicky Dobree.

Inspirée du style anglais, cette cuisine mêle bois brut, vert tendre et cuir pour les poignées et a été réalisée, comme l’arrière-cuisine, par Plain English. Meublée de sièges en bois et cuir, éclairée d’appliques en bronze et équipée du meilleur de l’électroménager, elle traduit bien le style de la décoratrice, voyageuse dans l’âme, et nourrie de multiples inspirations.

Un canapé du designer William Yeoward réchauffé avec des coussins Arpin et un plaid en cachemire Ralph Lauren, rideaux en tissu C&C Milano.

Entre chambres et salon, un luxe bien dosé

À l’étage supérieur, le deuxième précisément, quatre chambres et suites avec leur salle de bains rivalisent de luxe douillet et affichent un niveau de confort extrême.

« Ici, le souhait était d’apporter de la douceur, de la chaleur, d’éveiller le sentiment d’un bien-être absolu », nous confie Nicky Dobree.

Murs et plafonds en mélèze vieilli, lourds rideaux, meubles mêlant bois brut et fer noir pour la touche plus contemporaine, fauteuils moelleux habillés de laine ou de cuir, plaids et coussins aux teintes sobres, pour la plupart réalisés sur mesure… Chaque chambre se révèle différente. Pour elles, la décoratrice a choisi des accessoires et matériaux qui soulignent encore sa signature, ce si subtil mélange de traditionnel et de contemporain.

Un florilège des matériaux et styles choisis par Nicky Dobree : bois et fer, façon montagne traditionnelle et lignes contemporaines.

Et au sommet de ce vaste chalet, l’ultime pièce perchée au cinquième niveau, meublée d’un canapé méridienne chaleureux et de coussins en cachemire vert sapin, salon à la fois bureau, pièce à bridge, salle grand écran, pourrait à elle seule résumer l’esprit Carpe Diem de ce lieu. Un sentiment que les propriétaires ont pu savourer dès la livraison du chalet, champagne au frais et feu crépitant dans la cheminée !