Bootshaus Unterweger

Entre rivage et eau profonde, une suite de petits cabanons au dessin pur forment un projet d’une belle simplicité. Comme on ne pouvait trop s’avancer sur les eaux, on a colonisé la partie immergée de la rive. Le résultat est un paysage de bois où se succèdent pontons, plateformes, terrasses et cabanons dont le bois est le seul matériau.
L’effet ? Une irrésistible envie de passer ses journées au bord de l’eau, les yeux sur la montagne en face.
Texte : Noëlle Bittner / Photos Jo Pesendorfer

Le cadre ? Un lac de montagne en Autriche. La réglementation n’autorisait pas un agrandissement suffisant côté lac. D’où l’idée de construire en partie sur la terre ferme, tout en donnant la sensation d’être sur l’eau par un jeu de pontons et de passages.
L’utilisation d’un seul bois, le mélèze local, fait ressortir la complexité de la composition tout en donnant une impression de simplicité.

 

Bootshaus UnterwegerL’articulation en trois parties, trois petits toits, minimise l’impact du bâtiment dans l’espace.

 

Bootshaus UnterwegerC’est un véritable petit domaine dédié aux plaisirs de l’eau : nager depuis le ponton, bronzer en choisissant son deck selon l’exposition, pique-niquer à l’ombre avec une double vue sur la montagne et sur l’eau, embarquer pour une balade en bateau sur le lac… On passerait ses journées dans cette suite lacustre.

 

 

Le projet en détail :

Surface, pontons compris : 125m2
Budget : 53.000 € HT
Conception et réalisation : Günter Domenig, Xlgd architectures
www.xlgd.fr / architectures@xlgd.fr