A Corenc, dominant Grenoble, l’architecte Guy Depollier a implanté une très belle villa contemporaine toute entière tournée vers le spectacle de la de la ville et de la nature majestueuse.
Par Xavier Wendling

Soucieux d’élaborer une architecture qui s’insère avec justesse dans le lieu, l’architecte grenoblois a privilégié une forme rectangulaire simple, dont l’horizontalité fait écho au tracé des chaines de montagne qui se trouvent en vis-a-vis. La forme basse et très étirée de la structure en béton, permet aussi de ne pas altérer la sensation d’une immense ouverture sur le paysage, à l’arrivée au bout du chemin d’accès.

Dans chacun de ses projets, Guy Depollier poursuit l’objectif final de créer un lieu qui procure une sensation de bien-être à ses occupants. Pour cette réalisation, il s’est traduit par une double démarche, consistant à créer un sentiment de protection et d’intériorité en amont de la maison, par une fermeture totale sur la route et le massif de la Chartreuse qui la surplombe, et à l’ouvrir largement en aval sur le paysage plus lointain constitué par les massifs de Belledonne, de l’Oisans et du Vercors. Ce paysage lointain a déterminé l’orientation exacte du bâti, dans l’axe de l’agglomération et de son ouverture vers le Sud.

De ce côté ainsi privilégié, les quatre chambres et l’immense pièce à vivre de 82m2, baignées de lumière, s’ouvrent de plain-pied sur la grande terrasse promontoire et sur le bassin de nage en miroir. Le regard embrasse librement le panorama spectaculaire à travers la peau de verre qui habille la totalité de la façade. Pour effacer au maximum la limite entre intérieur et extérieur, les rails des baies vitrées on été encastrés dans le sol et le plafond, et l’ensemble des surfaces vitrées s’escamotent complètement dans un emplacement prévu à cet effet. La continuité est alors totale entre le paysage intérieur et le cadre naturel.

La simplicité du langage architectural à l’extérieur se prolonge à l’intérieur. Le plafond en béton brut de décoffrage, et le sol en béton surfacé au quartz, intégrant le chauffage, enserrent des murs blancs. La cuisine contemporaine, ouverte sur la pièce de vie, étire sobrement ses éléments de rangement laqués blanc le long du grand mur du fond. Le décor intérieur aéré et apaisant, sans ostentation, constitue ainsi le cadre discret du tableau vivant et coloré constitué par le paysage extérieur.

Composante essentielle du lieu, la vue panoramique et dominante sur les massifs et sur la ville, est donc au coeur de l’intervention de l’architecte, dont les différents choix concourent au cadrage remarquablement construit de cette maison.

Guy Depollier Architecte, 1 rue Jean-François Hache, 38000 Grenoble | 04 76 42 47 78