Quitter l’aéroport de Milan . Emprunter l’autoroute direction le Brenner . Traverser les vallées montagneuses jusqu’à la province autonome du Haut -Adige dans le Sud Tyrol. Admirer les célèbres Dolomites , paradis des grimpeurs. Cosy vous conduit sur la route des vins , la plus ancienne d’Italie , pour découvrir trois étapes où une architecture d’avant -garde offre un bel écrin à des vins d’altitude remarquables . Halte -là !

Texte : Patricia Parquet

Notre périple démarre à Bolzano, porte d’entrée dans les Alpes italiennes. Un décor de carte postale avec les crêtes des Dolomites en toile de fond. Les vignes dévalent les pentes des collines même les plus escarpées tandis que les palmiers se dressent fièrement devant les hôtels. Le chant des cigales nous souhaite la bienvenue. Il ne manque plus que la mer !

Avec 300 jours d’ensoleillement par an et un climat méditerranéen, les vingt cépages typiques dans cette partie de l’Italie s’épanouissent entre 200 et 500 mètres pour les rouges et jusqu’à 900 mètres d’altitude pour les blancs. Si on fabrique du vin depuis plusieurs milliers d’années, cela ne fait que 30 ans que les habitants du Haut-Adige produisent un vin d’excellente qualité, exporté jusqu’aux États-Unis et au Japon.

Les propriétaires n’hésitent pas à faire appel aux architectes, souvent proches du domaine, pour offrir le plus bel écrin mettant en valeur le vin et le travail des vignerons.

Une façade comme une sculpture de vignes

vin architecture sud tyrol italie facade vignes

© Rickard Kust

La façade verte de la Cantina de Tramin, située à 20 km de Bolzano, évoque un assemblage de rameaux de jeunes pousses. « La vigne, sa morphologie, son rôle sur le territoire et le travail manuel des cultivateurs ont été mes sources d’inspiration. J’ai créé une enveloppe autour de l’édifice qui devient une sculpture, qui signale de loin la présence, mais aussi le rôle de la cave.

Construit en métal, en ciment et en verre, ce bâtiment est imaginé comme une porte d’entrée dans le pays », nous explique l’architecte Werner Tscholl qui a modernisé le bâtiment d’origine. La partie centrale évoque la tradition de l’entreprise et devient le coeur de la nouvelle structure. De là, partent deux ailes, qui comme deux bras ouverts invitent à rentrer. La partie panoramique du projet accueille le nouveau bar à vins et la vente directe.

Depuis la terrasse, nous distinguons de près chaque branche permettant de regarder à travers le panorama composé de vignes à perte de vue, avec au loin le lac de Caldaro. La Cantina sert de coopérative pour quatre villages autour de Tramin soit trois cents producteurs.

Un cube de vigne

route des vins italie sud tyrol architecture cube de vignes

Le bâtiment a été construit en respectant la pente. Il s’étend jusqu’à 60 mètres sous la colline. En bas. Magnifique salle de dégustation avec pilier en bois et façade transparente pour admirer la vue sur les vignes, le campanile et les Dolomites.

Direction la Cantina de Bolzano, près du centre-ville. La façade du bâtiment est comme un phare qui se voit de loin. Le cube en aluminium performé laisse apparaître des feuilles de vigne sur trois côtés. Le bâtiment s’insère dans le paysage viticole sur 60 mètres, mais depuis la cour, on n’en voit qu’une petite partie. Le bâtiment épouse parfaitement la pente du terrain.

L’architecte Egon Kelderer a attendu 10 ans pour que le projet voit enfin le jour. Propriétaire de vignes, c’était un rêve pour lui de construire une cave à vin. Il a d’ailleurs un autre projet pour 2020 à Cortaccia, à 30 km de Bolzano. La Cantina de Bolzano, ouverte en 2018, est classée Clima Haus ; c’est-à-dire à très haute qualité environnementale. Les rampes d’accès qui permettent aux producteurs d’apporter le raisin forment un huit.

La particularité ? La production est réalisée selon une méthode verticale : les grappes de raisin sont déversées au sommet du bâtiment, garantissant un vin plus délicat, sans montée en pression. Les murs sont réalisés à partir de ciment mélangé aux pierres de roche extraites du terrain. Au sommet, nous découvrons une terrasse panoramique, avec des escaliers en métal perforé.

Pour terminer la visite, l’architecte nous conduit dans sa pièce préférée : la salle de dégustation. Elle est située dans le cube, derrière la façade perforée. La vue sur les Dolomites, le Campanile de San Maurizio et les vignes tout autour, à travers la façade transparente, vaut elle aussi le détour.

Une cave pour James Bond

route des vins italie sud tyrol architecture cave james bond

Ce pourrait être le repaire favori de l’agent 007. Quand la porte en panneaux de bronze s’ouvre et se détache de la façade, on s’attend à voir le célèbre James Bond, un verre à la main ! C’est une réserve située au-dessus du mirador-bureau qui domine le Domaine Pacherhof, à Novacella (proche de Bressanone). Un joli poste de vigie conçu par le studio Bergmeister Wolf qui s’est chargé de l’extension de la cave.

« Nous avons imaginé un volume sortant de terre et s’intégrant parfaitement au paysage. La forme reprend celle de la montagne. La cave qui est souterraine jouxte un hôtel, une ancienne ferme datant de 1200. Nous avons privilégié les matériaux qui se patineront au fil des saisons et des années », souligne l’architecte Gerd Bergmeister, soucieux d’intégrer au mieux ses réalisations dans le paysage.

En visitant la partie extérieure, difficile d’imaginer l’immense construction sous terre. On y pénètre par un tunnel qui fait le lien entre la partie ancienne et nouvelle que les architectes de l’agence ont souhaité comme un train d’union entre la tradition et l’innovation. On aime le garde-corps en métal perforé sous des voûtes millénaires, la porte en aluminium noir qui donne accès au chai, avec ses tonneaux en chêne qui renferment uniquement du vin blanc, gardé comme un précieux trésor.

La cave aux murs millénaires se visite sur réservations. Si vous êtes sur place, ne manquez pas d’aller à l’Abbaye de Novacella du XIIe siècle, dont l’histoire est liée à la tradition du vin dans le Sud Tyrol. Une pure merveille.