Situé dans une région de campagne montagneuse et au bord d’un lac paisible, ce volume de bois minimaliste se distingue des montagnes verdoyantes environnantes.
Un exemple d’extension atypique !

Rappelant la grange typique, ce vaste ajout moderne est transformé en une œuvre architecturale qui se projette sur les falaises du lac.

Il couvre plus de 5000 m² et abrite deux garages superposés, un atelier, une grande salle de création et une mezzanine.

L’atelier plane au-dessus d’une forêt de colonnes inclinées. Relié à la résidence principale par un pont en porte à faux, il se définit comme un puissant espace de réflexion et de création.

Sa structure, entièrement libre, repose sur un ensemble de colonnes inclinées évoquant la forêt, la suspendant au-dessus de la limite des arbres.

Percé de lumière sur ses flancs, l’atelier est orienté vers le nord et la vue sur le lac.

Spacieux mais intime, le volume intérieur accueille de grands formats de peintures.

Le jeu minimaliste des surfaces et la rigueur des alignements mettent en scène le travail de l’artiste et renforcent sa concentration.

Jeu de hauteur vertigineuse

La mezzanine offre un espace de détente et de jeux sous un grand plafond sans interruption.

Une maison plus petite abrite une salle de bains et une autre mezzanine plus petite encore plus haute, une cachette parfaite pour les enfants.

Sur cette plate-forme aérienne, le sol en béton poli reflète la lumière ainsi que les vues et augmente la sensation de vertige. On y accède par un escalier ouvert qui sert de connecteur entre le pont et la mezzanine.

Constitué d’une série de grandes plaques d’acier laminé à froid, il représente le geste de l’artiste esquissant ses premiers coups de pinceau sur la toile.

Simplicité sophistiquée

L’atelier est présenté comme un simple volume recouvert d’un bois gris pré-vieilli.

Ses épais murs extérieurs s’inspirent des normes des constructions de maisons passives.

À une autre échelle, des détails sophistiqués ont été développés pour ventiler le bâtiment entre les murs et le toit et dissimuler complètement la porte du garage tout en répondant aux besoins d’isolation en raison du climat rigoureux du Québec.

L’Atelier sur une falaise est un lieu d’expression où l’architecture nous plonge dans l’inspiration créatrice et la contemplation de la nature.

 

Texte : Manon Débourse
Photos : Ulysse Lemerise Bouchard

Architectes / designers: MU.
Équipe d’architecture : Charles Côté, Jean-Sébastien Herr, Magda Telenga, Monica Guerreiro