Non loin d’Innsbruck , un appartement familial face au panorama alpin .
Meubles en bois léger sur mesure , grandes fenêtres du sol au plafond et ambiance à mi-chemin entre l’architecture typique du Tyrol du Sud et le style Scandinave .

Imaginez prendre un bain chaud le soir avant de vous endormir, en observant les montagnes et les bois derrière les fenêtres.

C’est ce que fait presque tous les jours la décoratrice d’intérieur belge Delphine Byle, qui a quitté il y a quelques années son pays natal (un pays notoirement plat) pour suivre avec son mari Andrew – un ingénieur civil – le rêve d’une maison alpine, en contact étroit avec le paysage.

Leur maison de 100 mètres carrés est située à Aldrans, un endroit bucolique, non loin d’Innsbruck.

« C’est en 2007 que nous avons décidé de nous installer en Autriche, parce que nous aimons tellement les montagnes et la nature. Pendant que mon mari s’occupait de la planification de l’architecture et de la construction, j’ai lancé ma propre entreprise en tant que décoratrice d’intérieur exactement à ce moment-là, il nous a donc semblé logique d’acheter l’appartement et pour moi de concevoir l’intérieur complet », explique Delphine, en ouvrant les portes de son appartement familial confortable (le couple a un bébé, Eero).

« Les plans d’étage avaient l’air assez classique, alors j’ai pensé à réviser la planification originale de la pièce principale pour la transformer en un appartement plus spacieux, dans un style loft ».

Après presque deux ans de travaux, l’appartement était prêt.

Commençons par dire qu’au-delà du bon goût incontestable qui caractérise l’ameublement, ce qui frappe immédiatement dans cet espace est la vue dégagée sur les montagnes, grâce à des fenêtres du sol au plafond, créant l’illusion d’une continuité entre intérieur et extérieur.

Delphine reconnait avoir eu beaucoup de chance.

« Oui, nous avons un beau panorama vers la ville et la Nordkette, l’une des plus belles parois montagneuses de la région du Karwendel dans les Alpes. Nous avons aussi choisi cet endroit parce qu’il est super fonctionnel : nous habitons à seulement 10-15 minutes de la ville et nous avons les bois directement dans notre arrière-cour. Pour moi, je ne peux pas imaginer qu’il y ait un endroit plus agréable à vivre ! ».

Le fait que Delphine et Andrew avaient carte blanche ne signifiait qu’une seule chose : «nous pouvions décider nous-mêmes comment nous voulions le concevoir, chaque détail et chaque pièce sont donc très personnels.»

maison fonctionnelle canapé fauteuil lampe bois

Salon : tapis de Fritz Hansen, table d’appoint Bo Concept.

 

Lampes industrielles anciennes (« Je les ai trouvées dans un magasin d’occasion dans ma ville natale de Gand, en Belgique »).
Aménagement Vola, lampadaire DCW Éditions Mantis (1951). Bol et vase de Fritz Hansen.

Imaginez deux boîtes en bois au milieu de l’appartement, le divisant en trois zones, deux chambres de chaque côté et le salon avec une cuisine à vue ouverte au milieu.

« Le fait est que ces boîtes en bois sont munies de portes coulissantes, de sorte que vous pouvez fermer l’appartement en trois pièces séparées ou les laisser ouvertes pour en faire un espace spacieux ».

De plus, les boîtes aident à l’organisation du stockage et des utilitaires : « À l’intérieur se trouvent l’armoire, la cuisine avec sa niche de cuisson, une salle de bain, un vestiaire et une cabine de douche, ainsi que de nombreux placards où l’on garde tout ce dont on a besoin ».

En conséquence, l’endroit a toujours l’air propre et sobre. La touche chaleureuse a été obtenue en choisissant des matériaux naturels, « comme le placage de chêne pour les boîtes de séparation, mélangé avec un sol en béton plus contemporain et les niches et les accessoires noirs.

En émane une ambiance nordique tranquille, enrichie de quelques meubles vintage », décrit Delphine.

« Cela me rappelle un peu la Belgique, mon pays natal, mais avec un léger air alpin naturel ».

Ne pensez pas à une décoration hyper chère : « J’ai trouvé à peu près tout l’ameublement d’occasion, beaucoup de pièces viennent de ma ville natale de Gand, comme les lampes au-dessus de la cuisine, tandis que j’ai acheté les chaises et les tables de chevet dans un vieux magasin à Munich et les chaises cocktail étaient chez ma vieille tante qui voulait presque les jeter ».

Pour maintenir un équilibre parfait entre l’ameublement, les accessoires et les matériaux, la palette de couleurs est harmonieuse, principalement basée sur des tons neutres (plusieurs couleurs crème, beige, sable et gris).

« En tant qu’architecte d’intérieur, je crois qu’il est très important d’avoir un concept chromatique dans l’esprit et de chercher des meubles qui correspondent à cette idée ». Mais le vrai luxe, c’est de profiter de la montagne depuis les rangées de fenêtres qui donnent sur le panorama.

 

La chambre douillette d’Eero, avec un fond gris relaxant et un mobilier minimal blanc. Vélo Wishbone pour enfants.
Au mur : art mural à cordes (fait par Delphine et son mari). La touche nordique avec le lit de l’entreprise durable Oliver Furniture.

 

 

Texte : Marzia Nicolini
Photos : Alessandra Ianniello / Living Inside