Accueil > Inspirations > Construire / rénover / restaurer > Les Marmottes, un appartement annécien stylé montagne

Les Marmottes, un appartement annécien stylé montagne

par Cosy Design

Une résidence secondaire chaleureuse où il fait bon séjourner en toute saison. Un pied à terre au luxe discret, fonctionnel, singulier.

PHOTOS : STUDIO MODULE – AURELIEN AUMOND

C’est le cabinet d’architecture L’Ensemblier, une agence lyonnaise, qui a suivi l’intégralité de la rénovation de cet appartement traversant de 110 m situé dans un immeuble typique des années 70 au bord du lac d’Annecy. Surplombant la ville et le lac, les propriétaires ont voulu retrouver dans ce lieu les codes stylistiques des résidences de haute altitude. L’appartement surplombe la ville d’un côté et le lac côté Sud depuis le grand balcon filant.

Les propriétaires souhaitaient retrouver des codes stylistiques des habitations d’altitude. Inscrit dans un immeuble typiquement 70’s, les concepteurs de L’Ensemblier ont pris en compte l’environnement afin de donner du caractère à l’appartement. Un mélange entre passé et intervention contemporaine par les lignes tendues des agencements sur mesure.

Les matériaux nobles côtoient des matières plus communes mais toujours dans une rigueur d’assemblage
pour mettre en valeur chaque détail.

Nous avons apporté un soin particulier au rapport entre les matières , explique les concepteurs de L’ensemblier. Le chêne brossé, les enduits à la chaux, la réflexion des miroirs teintés, le granit, les textiles Bisson Bruneel sont gainés sur les portes, tapissés sur les assises dessinées par nos soins et forment des vagues sur les rideaux ; chaque élément a été harmonieusement sélectionné. Le relief de chaque matériau joue avec la lumière naturelle le jour et artificielle le soir.

L’ensemblier a dessiné le projet dans sa globalité jusqu’aux moindres détails (faille vitrée dans la salle de bain, portes toute hauteur au fil du mur, éclairages indirect, rangements intégrés, mobilier sur mesure, plinthes carrées…). Les matériaux nobles côtoient des matières plus communes mais toujours dans une rigueur d’assemblage pour mettre en valeur chaque détail. L’usage de chaque espace a été repensé pour une meilleure lecture spatiale. Les faux plafonds en bois, les miroirs, les scenarios d’éclairage différencient naturellement les zones de circulation des zones à vivre.

Le relief de chaque matériau joue avec la lumière naturelle le jour et artificielle le soir.

Abonnez-vous

Articles liés